top of page

Musicothérapie - par Marine

La musique comme outil de développement personnel

La musique rythme ma vie depuis mon plus jeune âge. Aussi loin que je m’en souvienne, elle a toujours accompagné mon quotidien. Cette passion m’a été transmise par ma famille. Mes grands-parents maternels ont fait baigner leurs enfants et puis leurs petits-enfants dans un bain musical permanent. Mon grand-père était chef de choeur et pianiste et donnait des concerts réguliers dans sa région. Ma mère, sa fille, m’a enveloppée de musique dès sa grossesse, chantant berceuses et comptines à l’embryon que j’étais alors. À ma naissance, elle a continué à diffuser ses douces chansons dans la maison. Mon père, de son côté, guitariste passionné de musique également, passait du temps à travailler ses morceaux dans le salon et ne manquait jamais une occasion de m’emmener à ses concerts.

Dès l’âge de 5 ans, j’ai commencé à suivre des cours d’éveil musical. À ce jeune âge déjà, il était évident que la musique allait faire partie de ma vie. Très vite, j’ai voulu jouer d’un instrument. À 7 ans, je suis entrée à l’académie pour y apprendre la flûte traversière. J’y resterai jusqu’à mes 18 ans. À 16 ans, j’ai décidé de m’éloigner de la flûte pour me tourner vers le piano et le chant. C’est à ce dernier que je consacrerai davantage de temps. Lui qui m’amènera à composer mes premières chansons dès l’âge de 24 ans pour me lancer dans un projet personnel.

Durant toutes ces années, j’ai éprouvé la musique sous différents aspects, tant au niveau de l’écoute que de la pratique. Une écoute vitale au niveau de mon ressenti, de mes émotions et qui a eu un impact indéniable sur mon comportement. Une pratique qui, elle, a influencé sans conteste mon expression, ma créativité et ma confiance en moi. Ayant éprouvé personnellement les bienfaits de la musique sur mon développement, j’ai commencé à me questionner sur ce qu’elle pouvait apporter dans l’aide aux personnes.

Car, au-delà de mon amour pour la musique, un trait de ma personnalité est que j’ai toujours aimé être au contact des autres. J’ai été élevée dans un esprit de partage, de soutien et d’entraide et très rapidement j’ai su que je voulais exercer un métier tourné vers autrui. Parfois, cependant, la vie nous emmène vers d’autres chemins avant de trouver notre voie. Aussi, à la sortie de mes études secondaires , n’ayant pas trouvé d’école proposant la musicothérapie en Belgique, j’ai saisi d’autres opportunités... Gardant dans un coin de ma tête cette volonté d’allier musique et thérapie.

À 23 ans, j’entends parler d’une formation de musicothérapeute à l’Université Paul-Valéry-Montpellier. Le moment semble enfin venu pour moi d’embrasser ma vocation et j’entame ce nouveau chapitre de ma vie, loin des miens. Durant ces trois années de formation, j’ai l’occasion d’effectuer des stages dans divers domaines.

Mon dernier stage, je choisis de l’effectuer dans un centre médical pédiatrique, car j’ai toujours adoré les enfants et travailler avec eux est pour moi un réel plaisir et une source d’apprentissage énorme.

Marine Thollembeck - Musicothérapeute

120 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Shiatsu

bottom of page